• Le collectif Jamais Sans Toit organise un rassemblement lundi 25 juin à 17h30 devant la préfecture quai Augagneur, à l'occasion de la tenue du Conseil Départemental de l’Éducation Nationale.

     

    La mobilisation depuis novembre des parents d’élèves, enseignants et citoyens a permis à plus de 200 enfants d’intégrer le dispositif d’hébergement d’urgence cet hiver.

    Ce répit aura permis aussi à ces familles de se consacrer à des démarches d'insertion, de retrouver repos et santé, et d'assurer aux enfants une scolarité quotidienne. 

    Mais ce répit n'aura duré que quelques mois.

    A la sortie du plan froid, les remises à la rue sont nombreuses (Caserne Chabal à St Priest, Foyer de la Sarra à Lyon, Foyer Pierre Valdo à Bron, sorties des hôtels...), au mépris de la loi qui garantie :

    • l’inconditionnalité alors que la DDCS et la préfecture avancent des critères de vulnérabilité pour justifier la remise à la rue d'enfants d'à peine plus d'un an.

    • la continuité de l’hébergement d’urgence.

    Beaucoup de familles dont les enfants sont scolarisés dans les écoles, collèges et lycées de la Métropole lyonnaise vont se retrouver ainsi à passer l'été à la rue ; comme si "la misère était moins pénible au soleil".

    Pourtant la rue tue plus l'été que l'hiver.

    Pourtant les ministres successifs du logement annoncent depuis 2016 l'arrêt d'une gestion au thermomètre.

    Pourtant le président de la République défend la politique du « logement d'abord » visant à favoriser l'insertion sociale par le logement.

    Pourtant la métropole de Lyon est sélectionnée comme territoire de mise en œuvre de cette politique.

    Malgré les promesses et les occupations d'écoles pour mettre à l'abri les familles (école R. Doisneau Lyon 1, école G. Dru Lyon 7, école Lakanal Villeurbanne, école E. Renan Villeurbanne, école L. Jouhaux Lyon 3), beaucoup d'entre elles vont se retrouver à la rue à la fin de cette année scolaire. 

    À l'occasion du Conseil Départemental de l’Éducation Nationale qui se tiendra lundi 25 juin à 18h à la Préfecture du Rhône en présence de M. Le Préfet de Région et de M. l'Inspecteur d'Académie, le collectif "Jamais Sans Toit" organise donc un rassemblement pour rappeler aux autorités compétentes (État, Éducation Nationale) l'intérêt supérieur de l'enfant et le droit inconditionnel à l'hébergement d'urgence. 
     
     À l'occasion de cette CDEN, la FCPE, principale fédération de parents d'élèves et les Syndicats des personnels de l'éducation nationale prendront aussi la parole et rappelleront à l’État les engagements qu'il doit tenir en matière de protection de l'enfance. 

     

    Un toit, c'est un droit !