• APPEL A RASSEMBLEMENT
    Lundi 19 février à 9h30
    par le Collectif Agir Migrants Lyon
     

    Les familles hébergées dans les gymnases jetées à la rue par la Préfecture
    Après la fermeture du gymnase rue Crillon à Lyon 6ème, qui hébergeait des dizaines de sans-abri, c’est au tour du gymnase Dargent d’annoncer sa fermeture lundi 19 février au matin. Pourtant, les services météorologiques prévoient que les températures vont passer en dessous de 0° cinq nuits d’affilée la semaine prochaine ! La plupart des familles et les célibataires qui dorment dans les gymnases n’ont eu aucune proposition d’hébergement. Qu’en est-il du diagnostic social qui devait être effectué ? Le 9 février, la Préfecture s’était engagée lors de l’expulsion du camp de l’esplanade Mandela à Lyon 3ème : « Soit ils entreront en Centre d’Accueil pour Demandeurs d’Asile, soit dans des centres d’hébergement d’urgence classiques. » Et c’est une obligation légale, en vertu des lois sur l’asile et sur la continuité de l’hébergement d’urgence ! Où vont aller ces réfugié.e.s et leurs enfants ? Est-il normal qu’ils errent sous la pluie et le froid ? Alors que l’Etat et la Métropole ont des centaines de logements vides, rien qu’à Lyon, sans parler des bâtiments qui pourraient être réquisitionnés...
    Nous appelons à un:
    rassemblement lundi 19 février 2018 à partir de 9 h 30 devant le gymnase Dargent,
    51 rue Sisley, à Lyon 8ème : afin de soutenir les sans-abri et de réclamer avec eux un hébergement pérenne, ou au moins que les gymnases restent ouverts en attendant. Soyons nombreux.ses pour dénoncer les manquements des institutions et faire respecter le droit d’asile !


    Tags Tags : , ,