• Jeudi 30 novembre à 14h30 rendez vous devant l’hôtel Athéna

    à la part dieu

    en soutien aux sans papiers et aux sans logis.

    La situation du logement à Lyon est catastrophique alors que de nombreux logements restent vide. D’un autre coté la politique migratoire de plus en plus restrictive fait subir une double peine aux personnes migrantes. Dans cette affaire l’état ne respecte pas les règles qu’il s’est lui même fixé c’est à nous de les lui rappeler.

    Depuis le 15 novembre, l’Amphi C de la faculté de Bron est occupé par des étudiant.e.s et les expulsé.e.s de La Part Dieu. En parallèle plusieurs associations, collectifs, squatters, habitants, luttent pour trouver un hébergement pour les familles, les mineur.e.s et majeur.e.s isolé.e.s, les sanspapiers... que les pouvoirs publics laissent impunément dormir dehors en période hivernale. Face à cette politique répressive des pouvoirs publics plusieurs noyaux de luttent se sont mobilisés pour trouver des solutions ces dernières semaines La lutte pour l’hébergement, habituellement peu mobilisatrice, prend de l’ampleur mais se retrouve toujours confrontée à la politique des pouvoirs publics. Pendant l’occupation de l’école Doisneau du 21 novembre, la police municipale a bloqué tous les accès de l’école pour éviter que les occupant.e.s obtiennent un trop appui de l’extérieur.

    Ce n’est qu’ensemble que nous pouvons construire un rapport de force capable de faire reculer les politiques répressives de la préfecture, porte-parole de l’Etat. Nous appelons ainsi tous les collectifs, associations, squats, habitant.e.s, sensibilisé à ces questions à nous rejoindre pour cette action publique de soutien aux sans. Jeudi 30 novembre à 14h30 rendez vous devant l’hôtel Athéna à la part dieu, place Charles Béraudier.


    Tags Tags : , ,