• LES MINEURS ISOLES ETRANGERS NE SONT PAS DES ESCROCS !

    NON AUX EXPULSIONS DE SANS-PAPIERS ! 

    Depuis 2012, le Parquet de Lyon et le Conseil général du Rhône ont entrepris, avec la Police de l’Air et des Frontières, de chasser les mineurs étrangers arrivés seuls en France des dispositifs d’Aide Sociale à l’Enfance (foyers d’hébergement, centres  de formation, aide financière pour manger…) pour les expulser ensuite de France. Ceci en application  de la politique d’économies budgétaires et de la politique d’immigration du gouvernement.

    De plus, depuis des années, la grande majorité des jeunes étrangers qui font leur demande de titre de séjour à 18 ans essuient des refus et reçoivent des OQTF (Obligations de Quitter le Territoire), devenant ainsi  sans-papiers, menacés d’expulsion, alors qu’ils sont en cours de scolarité ou en cours d’insertion professionnelle.

    11ème et 12ème semaine de prison pour Alkasim !

    Convoqué à la PAF, mis en garde à vue, soumis à des tests osseux humiliants et sans aucune valeur scientifique, accusé de tricherie sur son âge et d’escroquerie, Alkasim a été condamné le 2 avril à 4 mois de prison ferme, 5 ans d’interdiction de territoire, 260. 000 euros de remboursement au Conseil général pour ses 2 ans de prise en charge. Pourtant :

    -           Alkasim, arrivé en France il y a 2 ans,  n’a que 17 ans et demi comme en atteste son acte de naissance qui a été reconnu comme vrai par le Tchad, son pays d’origine.

    -          Alkasim est un élève sérieux, motivé,  et apprécié du lycée Charlie Chaplin de Décines. Tous les éducateurs qui l’ont connu depuis son arrivée en France attestent du même sérieux…

    -          Si les tests osseux que nous contestons donnent entre 18 et 35 ans à Alkasim, l’accusation n’a encore pas prouvé qu’il avait 18 ans à son arrivée à Lyon pour pouvoir lui réclamer le remboursement de la totalité de la prise en charge…

    2ème semaine de prison pour Carine !

    18 ans au poignet droit, entre 21 et 35 ans à la clavicule, minorité exclue, c’est sur la base de l’utilisation des mêmes tests osseux que Carine a été condamnée à 1 mois de prison ferme, et emmenée directement mercredi dernier à la prison de Corbas. Le Parquet et le Conseil général lui reprochent en plus de ne pas avoir déclaré l’existence d’un demi-frère et d’une sœur en France. Pourtant :

    -          Carine est une élève discrète et sans histoires de 3ème au lycée Martin Luther King

    -          Il n’a pas été prouvé que Carine connaissait l’existence de ses parents en France avant son arrivée

    -          Il n’a pas non plus été prouvé que ces parents pouvaient la prendre en charge

    3ème semaine de prison et libération pour Narek vendredi dernier, faute de preuves suffisantes !

    Selon l’accusation du Parquet et du Conseil général, et selon le jugement du Tribunal correctionnel, Narek, élève russe de la Cité scolaire Chabrières d’Oullins, aussi, était majeur et méritait 2 mois de prison ferme pour escroquerie. Les tests osseux l’avaient dit… Pourtant :

    -          Vendredi, la Cour d’appel de Lyon a reconnu que les résultats des tests osseux ne suffisaient pas pour prouver la majorité de Narek.

    -          Elle a annulé le jugement du Tribunal correctionnel et fait libérer Narek.

    Reconnus insuffisants pour Narek, les tests osseux le sont aussi pour Alkasim, Carine,

    et tous le mineurs isolés étrangers !

    De nombreuses autorités contestent l’utilisation des tests osseux à des fins autres que médicales : le Conseil National d’Ethique, le Défenseur des droits, le Haut conseil de Santé Publique dans son rapport de 2014... C’est un abus d’utiliser ces méthodes comme un moyen de répression contre des êtres humains ! C’est un abus de les mettre au service d’une  politique discriminatoire de restriction des droits pour les jeunes étrangers, dans le but de faire des économies budgétaires et d’augmenter le nombre d’expulsions du territoire.

    Les mineurs étrangers arrivent seuls en France, souvent au terme de voyages dangereux. Mineurs ou majeurs, Ils ne viennent pas pour voler l’argent des Français, mais pour trouver une vie meilleure, loin des guerres,  de la misère, de l’absence d’avenir qui ravagent souvent leurs pays. Ils veulent se former, aller à l’école, travailler pour gagner leur vie. C’est la même chose pour les autres jeunes étrangers à qui la Préfecture refuse leurs papiers à 18 ans.

    A leur place, que feriez-vous ?

    Halte à la division ! Mêmes droits pour tous les jeunes étrangers ou Français !

    Mineurs ou majeurs, le toit, la nourriture, la formation, le travail, ce sont des droits !

    Liberté, et pas d’expulsion, pour Alkasim et Carine !

    Arrêt de toutes les  poursuites contre les mineurs isolés étrangers !

    Stop à la pratique des tests osseux !

    Régularisation et pas d’expulsion pour tous les élèves sous le coup d’OQTF !

    Régularisation et pas d’expulsion pour les familles et  les autres sans-papiers !

    MERCREDI 18 JUIN A 18H

    RASSEMBLEMENT PLACE DE LA COMEDIE,

    ENTRE L’OPERA ET L’HOTEL DE VILLE 

    VENEZ SOUTENIR LES MINEURS ISOLES ETRANGERS

    ET LES SANS-PAPIERS

     


    Tags Tags : ,